Paléotrail

 

Une partie de la Team pose devant un mammouth

Dimanche 18 décembre, le paléosite de Saint Césaire accueillait le Paléotrail, organisé par le triathlon de Saintes. Plusieurs formats de courses étaient proposés, depuis 7,5km pour la plus petite distance, jusqu’à 35 km pour la plus importante.
Le premier départ a être donné fut celui du trail le plus long, à 8h45. Benoît et Steph, engagés sur cette distance, sont partis sur un rythme assez soutenu, leur permettant de parcourir les dix premiers kilomètres en 55 minutes, avant de passer au 20 km en 1h55. C’est à ce moment de la course que Steph a décidé de prendre les devant. Bien mal lui en a pris puisqu’une erreur d’aiguillage lui permettait de franchir la ligne d’arrivée… en  2eme position ! Après avoir avoué son erreur auprès des organisateurs, le verdict tombait assez rapidement : disqualification ! Dommage car les jambes étaient bien là et auraient pu lui permettre de rallier l’arrivée dans un temps approchant les 3h25. Au lieu de cela, le compteur affichait 30 km en 2h55. Pendant ce temps, Benoît souffrait sur les derniers kilomètres, handicapé par un mollet douloureux. A l’arrivée, le chrono affichait tout de même un très flatteur 4h08min57s.
Le départ du trail de 15 km était quant à lui donné à 10h00. Les filles de la Team (Frédérique, Hélène, Laetitia et Faby), bien encadrées par les solides Patrick et Vincent s’élançait sur une distance qu’ils avaient bien préparée. Quand Vincent a eu fini de discuter avec toutes ses connaissances, il a enfin pris le parti de lâcher les chevaux pour terminer en 1h25min57s. Quelques hectomètres plus loin, Patrick s’accrochait pour proposer un temps de 1h33min32s sur la ligne. Laetitia (1h34min51s) dominait la « course des filles », suivie de Frédérique (1h41min37s)  et Hélène (1h45min30s). Faby, grande amatrice de nature, passionnée par la faune des forêts, préférait prendre son temps et assouvir sa passion au milieu de ce cadre préhistorique. Malgré une observation des plus fines, elle avouera n’avoir pu rencontrer qu’un renard. Son temps final reste anecdotique (2h05min19s) d’autant que les conditions hivernales rencontrées ce jour là ont certainement altérées ses performances de façon conséquente.
N’oublions pas Cécile qui a pris le départ du trail de 7,5km à 10h45. Seule estuairienne engagée sur la distance, elle prendra plaisir à réaliser une performance (1h00min01s) qui semblait la remplir de joie sur l’aire d’arrivée.
La soupe chaude servie par les organisateurs était la bienvenue et permettait aux premiers arrivés d’attendre le reste de la troupe. Mais malgré tout, le froid envahissait petit à petit les organismes fatigués. Citons enfin Mike et son fils qui ont bravé les rigueurs de l’hiver pour ne pas hésiter à prodiguer de précieux encouragements et immortaliser les arrivées des uns et des autres à travers quelques clichés.

 

 

 

Résultats des Estuairiens

Résultats complets :

TRAIL 7,5km
TRAIL 15 km
TRAIL 35 km

 


Benoît nous raconte sa course.