Trail de la raisin d’Or

 

team-info

La team en visite dans le vignoble sauternais

Trois estuairiens ont sillonné le célèbre vignoble

logo-ovale-fond-orange_3

Stéphane B. nous raconte leur périple.

Ce devait être un rendez-vous plutôt familial sur deux jours où petits et grands auraient trouvé leur bonheur, que ce soit en trail ou bien à VTT, puisque l’organisation proposait une grande variété de distances dans les deux disciplines, pour adultes et enfants. Mais faute de logement, il a fallu se contenter d’un trail de 33 km sur lequel se sont engagés Benoît, Vincent et moi-même.

20161112_090424

Le départ de Médis était donc programmé à 6 heures du matin. Deux heures plus tard, nous arrivions aux abords du Château Filhot, magnifique bâtisse cernée d’un parc paré de ses plus belles couleurs automnales pour la circonstance. Au cœur de celui-ci avait été monté un village départ fort accueillant. Après avoir satisfait à tous les rituels d’une avant-course, vint l’heure de s’aligner sur la ligne de départ.

20161112_102811

Le marquis local, fier de nous recevoir dans son antre, tirait alors un factice coup de revolver synonyme de départ pour la grosse centaine de trailers engagés sur cette épreuve.

Lancés à un bon rythme, nous avons pris le parti de rester unis le plus longtemps possible. Les kilomètres s’enchaînaient sans que la fatigue n’ait d’emprise sur notre bonne humeur du jour. Malgré quelques soucis gastriques, Vincent n’hésitait pas à honorer assidûment tous les ravitaillements alors que Benoît et moi préférions la modération.

20161112_081633

C’est d’ailleurs le ravitaillement du vingtième kilomètre qui sera le théâtre de la première scission au sein de la team, Vincent préférant rester s’entretenir quelques instants avec les bien aimables bénévoles chargés de le nourrir. Benoît décidait alors de « lâcher les chevaux » et je m’accrochais à un rythme qui me semblait déjà bien élevé. Quelques kilomètres plus loin, je décidais de prendre le relais. Lâchement, Benoît décidait alors de me laisser poursuivre seul ma route, préférant gérer les derniers kilomètres à son rythme.

sans-titre-2

De retour dans le parc du château, je pouvais apprécier les joies du franchissement de la ligne d’arrivée après un effort d’environ 3 heures. Je patientais quelques instants, téléphone en main, afin d’immortaliser sous forme de vidéo, l’arrivée de mes deux compères du jour.

Fiers d’avoir affiché nos couleurs dans le vignoble bordelais, nous pouvions enfin profiter d’un repas très bien garni qui nous permettait de recharger les batteries avant d’envisager un retour à Médis.

20161112_081622

Résultats des estuairiens

classement-raisin

Ne la manquez pas !!! La vidéo de l’arrivée de Benoît et Vincent… CLIQUER ICI

sans-titre-2