Raid du Bois Charmant

Nos quatre mousquetaires, répartis en deux équipes, ont découvert un raid très sympathique. Mais un raid semé d’embûches…


Equipe Team de l’Estuaire 1 : Benoît et Vince

Equipe Team de l’Estuaire 2 : Mike et Steph

 


Benoît nous livre ses impressions:

 

Dés le matin je pars avec un handicap, mon VTT ne passe plus les vitesses, je vérifie et m’aperçois que le câble est pincé et complètement foutu. Dans l’urgence je décide de prendre un vélo des enfants de Goupil qu’il nous a donné. Ce vélo fait au moins 20 kg, à la fin du raid j’avais l’impression qu’il pesait une tonne, je le haïssais.

Résultat de recherche d'images pour "dessin roue crevée"

 

Bref nous voilà partis direction Saint Savinien, déjà Steph supporte mal la pression (du moins son système digestif), du coup nous aussi (si vous voyez ce que je veux dire). Nous déposons un vélo à un endroit et retournons prendre nos dossards sur l’île de la Grenouillette. Là, on nous demande 35 € pour un doigt, évidemment on trouve ça un peu cher, mais on nous explique que c’est une caution pour un doigt électronique.

Le départ est donné, il faut faire un mini trail de 500 m histoire d’étirer un peu le peloton, puis nous partons en Run & Bike. Tout se passe bien avec Vince, on prend notre rythme, on est juste derrière un peloton de tête, quand Vincent m’annonce que nous sommes crevés (à plat je veux dire), première tentative avec une bombe anti crevaison, zéro résultat. Nous décidons de changer de chambre. Très vite on s’organise, Vincent démonte le pneu et je prépare la nouvelle chambre ainsi que les cartouches d’air comprimé. Tout le monde nous double, nous voyons Mike qui laisse le vélo pour Steph et part en courant. Steph passe et nous terminons la réparation. En partant que constatons nous que le vélo de Mike est toujours là, Steph ne l’avait pas pris. Je décide de prendre leur vélo pour leur ramener et je vois Mike arriver (légèrement énervé). Bref nous continuons mais le stress est là, nous sommes derniers, il faut remonter.

Résultat de recherche d'images pour "dessin roue crevée"

 

Ensuite c’est la CO VTT, j’enfourche mon char d’assaut et nous voilà partis pour 12 balises, je laisse Vince à la manœuvre, on se débrouille plutôt pas mal, mais dans la précipitation on se dirige vers la 11 alors que c’est la balise de fin, on décide donc de revenir en arrière pour chercher les autres balises, là on était légèrement à contre sens. Bref on laisse une balise trop loin et on part vers l’épreuve surprise.

Il s’agit de faire un tour de piste et de tirer trois fois au panier de basket, si on marque le panier, on enchaîne, si on rate on fait un demi tour de plus. J’ai fait 2/3 et Vince 0/3 (mais lui il aime bien courir).

 

On repart pour arriver à la CO à pied. Là c’est plus compliqué, on a 45 min pour 11 balises, seulement ce sont des cartes techniques, il n’y a pas de chemins qui se coupent ou autre, on s’appuie beaucoup sur la boussole et on traverse des portions de forêt avec des ronces un peu partout, bref on a les jambes en sang (surtout Vince), Vincent s’est fait au moins deux entorses, et quand on croit avoir enfin trouvé la 10 on s’aperçoit qu’on a la 1. On repart vers l’arrivée et on a que 6 balises sur 11 et surtout 7 min de retard.

Là-dessus on nous dit gentiment qu’il faut nous dépêcher car ce sera juste pour le « cut » de 18 h 30 de la sarbacane. On part sur un road book, je remets le GPS à zéro, Vince me donne les indications et je contrôle les distances sur mon GPS. On s’est plutôt très bien débrouillés. On arrive à la sarbacane. Je tire mes deux… mais deux fois trop haut, Vince lui en met une dans le mil, on aura donc 6 balises sur 8 à trouver à l’azimut.

 

Là nous sommes super organisés, je suis à la boussole et je dirige Vince qui va chercher la balise. Tellement bien organisés que certains nous suivent. Et là qui voit-on… Mike et Steph. Il faut dire que Steph à la boussole  à fait perdre le nord à Mike, qui bouillonnait.

Tout se passe bien on continue, Vincent part dans le bon sens, donc je le suis pour me placer à la balise suivante et là je le vois à genoux en tâtant le sol comme un aveugle. Interloqué je lui demande ce qu’il fabrique et là il me dit qu’il s’est pris une branche dans le visage qui lui a arraché ses lunettes (de vue bien sûr). Mike et Steph nous rejoignent et nous voilà tous à quatre pattes en train de chercher les lunettes. On a bien mis entre 5 et 10 minutes à les retrouver, mais Steph avec ses yeux de lynx nous sauve et on repart.

 

Là c’est une CO VTT couloir, c’est-à-dire qu’on a juste un couloir avec la carte, si on s’écarte on se retrouve dans le blanc. Là on peut remercier une autre équipe  et un jeune garçon qui habitait dans le coin. On trouve les 4 balises et on arrive à Saint Savinien. Il est 19 h 30, ça fait 4 h 30 qu’on est partis.

Il nous reste une course CO photo dans les rues de Saint Savinien, plutôt sympa, très beau village. On est obligés de prendre la frontale, et de faire des choix car une heure c’est peu.

Nous trouvons 12 balises, et 2 erreurs, Mike et Steph trouvent eux 15 balises et 0 erreur (bravo à eux).

Fin du raid 20 h 23, donc 5 h 23 de course, Mike et Steph arrivent trois quatre minutes après, nous sommes éreintés mais contents, c’est un bon raid bien costaud.

Nous repartons prendre des douches au stade, bien chaudes ma foi c’était agréable ; D’autant plus qu’au repas nous avons appris que les autres avaient eu des douches froides, comme quoi il faut savoir être patient..

Le repas était à Archingeay, rougail saucisse, fromage et salade et profiteroles plus café et apéro. Nous sommes un peu étonnés car nous ne sommes pas sur le podium, ça n’a pas du passer loin.

En tout cas on s’est bien marrés, à refaire mais bien entraînés avec un bon VTT.

 


Steph P confirme…

Super raid, très raide.

Bonne complicité des 2 teams dans la difficulté : perte d’un vtt pour l’une, et de lunettes pour l’autre.

La dernière épreuve d’orientation nous a permis de découvrir cette magnifique commune de ST SAVINIEN.


Vincent apporte tout de même quelques précisions…

Une course extrêmement variée et ludique entre raid, run&bike, CO vtt, CO pédestre, sarbacane, CO azimut, CO couloir, CO photo. De plus, elle est idéale pour une préparation car 5h30 d’efforts pour à peu prés 50 à 60km.

Notre objectif pour cette course : battre la Team de L’estuaire N°2 et finir dans le premier tiers.

14h30 début de la course.

Mini trail : on est bien, dans le premier tiers , puis on part sur le Run & Bike.
Malheureusement, dès le début de la course, une crevaison nous arrête au bout du premier kilomètre. Pendant la réparation, tout le monde nous double. Cette fois,  on est bons derniers !
Début de la CO VTT, erreur de lecture de la carte, on fait les dernières balises, les plus loin, puis on revient sur nos pas pour faire les premières. Après donc on cravache dur pour avoir le maximum de balises et ne pas se mettre hors délai car il y  avait des barrières horaires sur les épreuves suivantes.

L’épreuve surprise, 3 tirs chacun dans le panier de basket : 0/3 pour moi , 2/3 pour Ben donc je fais 3 demi-tours de pénalités .
On repart pour la CO pédestre limitée à 45 minutes. On arrive à 17h11 pour trouver 11 balises, on galère on se tord les chevilles, on s’égratigne de partout, on saigne avec les ronces, on ne trouve pas toutes les balises et on revient hors délai donc on aura des pénalités.
18h05… On part pour un roadbook de 5 km. Pour le tir à la sarbacane, il faut arriver avant 18h30 sinon nous serons hors délai. On arrive à temps au tir à la sarbacane: 2 tirs chacun, il faut viser le jaune dans la cible et notre score est de 1 sur 4  donc on doit trouver 6 balises à l’azimut.
Benoit a la boussole, il me dirige, on trouve les balises 1, 2, 3, 4 rapidement. Je me dirige vers la 5ème balise en courant lorsque une branche m’arrache mes lunettes !!! Galère… il faut les retrouver. On cherche pendant 15 à 20 minutes . C’est finalement Stéphane qui les retrouve. 

On repart en CO couloirs, la Team 1 et et la Team 2 ensemble.
On arrive au départ à 19h30, il nous reste la CO Photo. L’épreuve se termine dans 1h00, donc il faut faire vite. En plus, il commence à faire nuit et finalement on ne trouve que 14 balises sur 20.
On termine à 20h20… heureux d’avoir finis !
On se douche au stade (douche super chaude c’est génial) et on termine par un repas bien sympathique.
Résultat on est dans le dernier tiers et on se fait battre de 2 balises par la TEAM 2 …
Bravo à eux et vivement la revanche l’année prochaine.

Epreuve à refaire.

On a finalement retrouvé le vélo de Vincent…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *