Le compte-rendu de p’tit Ben

Tout commence par une mise sous pression de notre rédacteur en chef, heureusement le patron distille ses précieux conseils qui me rassurent. Là je sens que je suis prêt.

Samedi après-midi nous allons chercher nos dossards, déjà il faut faire près de 200 m de queue pour entrer dans la salle, ça sent les bouchons…

Résultat de recherche d'images pour "dessin faire la queue"

A l’intérieur, du coup, un peu moins d’ambiance que d’habitude.

Nico est là, très organisé comme à son habitude, rien n’est laissé au hasard.

La préparation se fait tranquillement avec une belle victoire du stade Rochelais et un piètre match nul de nos bleus.

Le lendemain matin tout le monde est sur le pied de guerre. La question : comment s’habiller ?

Tout compte fait il fait froid mais zéro vent et un soleil qui nous réchauffe. Heureusement car sur le pont avec du vent on aurait été gelés.

Je suis avec Nico dans le sas de départ, j’essaie désespérément de démarrer mon GPS qui refuse de se mettre en marche.

Je pars donc sans. Le départ est plus serré que d’habitude et il y a beaucoup de monde, très vite on rejoint l’autre groupe (femmes, vieillards et duo).

Je cherche à me faufiler, petite pause pipi avec Madonna et je reprends ma course effrénée pour combler mon retard. Arrivé au 7ème km je vois un panneau qui m’annonce un temps final de 3 h 47. Là je me dis qu’il va falloir s’employer sévère pour remonter.

Je double assez vite le meneur 3 h 45 et continue ma remontée, au 11ème km je vois le premier meneur 3h 30 que j’arrive à doubler.

Il faut que je m’emploie encore pour arriver vers le 17ème km à  passer enfin le 2ème meneur 3 h 30. Je passe le semi en 1 h 39.

Résultat de recherche d'images pour "panneau 21,km"

La petite boucle des minimes passe plutôt bien, là je vois Franky qui me demande si j’ai vu Vincent je lui dis que non mais j’ai bon espoir qu’il me rattrape.

Au 30ème km le panneau m’annonce 3 h 26 je suis plutôt content mais on est Place de Verdun et s’annonce une super longue ligne droite qui se termine par une longue côte qui ruine mes dernières forces.

Résultat de recherche d'images pour "dessin coureur essoufflé"

Arrivé au 33ème km environ, bonne nouvelle, Vincent me rejoint mais je suis cuit, je suis en hypo, et j’ai la tête qui tourne.

Je suis encore devant les 3 h 30 mais plus pour longtemps.

Vincent me soutient, m’aide un peu dans les côtes (nombreuses en cette fin de parcours). Je dois m’arrêter 2 fois pour marcher une dizaine de mètres le temps de remettre l’église au milieu du village, ou plus clairement les yeux en face des trous.

L’arrivée est sensationnelle avec un public énorme, je m’accroche, je passe la ligne des 42 km et lis désespérément « il vous reste 195 m ».

Enfin je passe la ligne et m’écroule sur Vincent que je tiens à remercier.

Pour moi le 3 h 30 est dépassé, je suis un peu déçu surtout par les hypos mais Chloé au téléphone m’annonce 3 h 30 et 49 sec.

Donc super satisfait même si sans Vincent ça aurait été très dur.

Une grosse pensée pour Michel Dessain qui nous a  manqué à ce moment là.

Bravo à tous les copains et copines de la team et extérieur qui ont tous tenus leur objectif.

Je n’ai pas de nouvelles de Mickey, j’espère que les blessures ne l’empêcheront pas de recourir, ce n’est que partie remise.

Bravo à tous

Ben.


RETOUR RESULTATS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *